Roberto Di Cosmo est informaticien, spécialiste de Lambda-calcul. Il est plus connu du grand public pour une chronique, "Piège dans le Cyberespace", et pour être l'auteur de la première distri Linux sur CD "live-bootable". Il tient aussi un blog (but then again, who doesn't).

Et l'un de ses billets est particulièrement intéressant. Il revient sur le statut des enseignants-chercheurs, et fait la liste des nouvelles charges administratives. Par "nouvelles", il faut entendre "qui sont apparues au cours des 15 dernières années". Et là, on réalise :

  1. à quel point on négligeait les étudiants auparavant,
  2. qu'il y en a un paquet, de nouvelles charges administratives (responsabilité de l'Ecole Doctorale, du Collège Doctoral, des études...)


Comme de juste, les nouvelles responsabilités n'ont pas été accompagnées d'une décharge, et lorsqu'elle l'ont été, ça a été fait à budget constant (un classique). Chacune, seule, ça fait peu, mais mises bout à bout, ça en fait du monde...

Par ailleurs, Educpros donne les derniers chiffres sur les dépenses par étudiant en France.