Le 18 août 1989, Tadeusz Mazowiecki devenait le premier Premier Ministre non-communiste d'un pays du bloc de l'Est.

Bien que Czesław Kiszczak ait réussi à rassembler assez de votes pour être confirmé comme premier ministre le 3 août, il avait échoué dans les jours qui suivent à former son gouvernement (ou à rassembler suffisamment de votes pour faire confirmer son gouvernement). Peut-être que ses alliés du Parti des Paysans en avaient eu assez de son côté autoritaire, ou peut-être qu'ils estimaient ne pas avoir eu suffisamment de récompenses (de postes de ministres) en échange de leur vote. Toujours est-il que vers la mi-août, on s'oriente vers une solution de compromis, dite "Votre président, notre Premier Ministre". Autrement dit : Jaruzelski reste président de la République, mais Solidarité nomme le premier ministre. Après réflexion, Solidarité propose Tadeusz Mazowiecki pour le poste.

Il est nommé par Jaruzelski le 18 août, et confirmé par le parlement à une écrasante majorité (378 voix pour, 4 voix contre, 41 abstentions) le 24 août 1989, devenant ainsi le premier Premier Ministre non-communiste de Pologne depuis la 2e guerre mondiale (et, par conséquence, le premier Premier Ministre non-communiste d'un pays du bloc de l'Est). C'est le 18 août que les élections du 4 juin prennent toute leur signification (et, honnêtement, peu de gens l'avaient vu venir, celle là).

Mazowiecki passe les jours qui suivent à former son gouvernement, qui sera approuvé par le parlement le 12 septembre, avec une majorité encore plus écrasante (402 voix pour, 13 voix contre). La Pologne aura donc passé l'été (du 4 juin au 12 septembre) à former son gouvernement...

Bibliographie :