Le 27 septembre 1989, la république de Slovénie annonce sa sécession d'avec la Yougoslavie. La décision est liée à l'arrivée au pouvoir en Yougoslavie du nationaliste serbe Slobodan Milosevic en Yougoslavie.