Le 19 octobre 1989, les "Quatre de Guildford", quatre irlandais condamnés pour terrorisme associé à l'IRA sont libérés après 14 ans de prison. La justice britannique reconnait avoir commis une erreur judiciaire, et les libère (la police avait fabriqué des compte-rendus d'interrogatoire et d'autres preuves).

On en a fait un très bon film, In the Name of the Father, avec Daniel Day-Lewis.

Bibliographie :